Mairie du Poinçonnet

Le Poinçonnet

Site officiel de la Ville du Poinçonnet

FERMETURE EXCEPTIONNELLE DE LA MAIRIE LE JEUDI 28 MARS DE 9H À 10H30. VEUILLEZ NOUS EXCUSER POUR LA GÊNE OCCASIONNÉE.

Expression libre

 


Expression libre du groupe "Le Poinçonnet en action", majorité municipale.

 

"L’année 2018 a été en France mais aussi au Poinçonnet une année exceptionnelle.

En France le mouvement des gilets jaunes nous rappelle qu’il existe dans notre pays de très fortes inégalités sociales et territoriales et qu’il devient urgent d’y remédier. C’est vrai pour de nombreux « travailleurs pauvres » employé(e)s à temps partiel, retraités, chômeurs, petits entrepreneurs, agriculteurs et de plus en plus contraints par les coûts du logement et de l’énergie. C’est aussi le cas pour un département comme l’Indre où les services publics sont de plus en plus éloignés, où il est de plus en plus difficile d’être soigné, où l’on ferme une maternité non par faute de besoins mais de moyens.

Ces difficultés les élus locaux les perçoivent au quotidien.

La suppression de la taxe d’habitation peut rendre un peu de pouvoir d’achat mais personne ne dit de quelle façon elle sera compensée. A terme, cette suppression ne fera qu’éloigner un peu plus le contribuable local des décisions qui le concernent et nourri encore un peu plus les incompréhensions entre les citoyens et les élus, c’est la démocratie qui risque d’en pâtir.

En attendant et malgré les difficultés, notre commune a connu une année exceptionnelle en matière d’investissements avec notamment :

  •    - la fin des travaux d’aménagement du stade de football
  •    - le lancement de l’extension du gymnase omnisports
  •    - la création de pistes cyclables
  •    - l’aménagement du rond-point de la Forge-de-l ’Isle
  •    - la réhabilitation totale de l’allée du Muguet
  •    - de nombreux travaux pour économiser l’énergie (isolation des bâtiments publics, rénovation de l’éclairage public,…)
  •    - les travaux préliminaires au lancement en 2019 du projet d’habitat regroupé pour personnes âgées (HRPA) et du dispositif de vidéo-protection

Tout cela en concertation avec nos concitoyens à travers les assemblées de quartier et le conseil consultatif local qui a désormais trouvé son rythme de croisière.

A cela s’ajoute les bonnes nouvelles concernant le développement de l’activité dans les anciens locaux de Berry Tuft réhabilités, les aménagements de Leroy Merlin et la mise en place du Très haut débit sur l’ensemble de la commune courant 2019.

Enfin la commune organisera le dimanche 19 Mai 2019 un salon de l’artisanat pour donner plus de visibilité à un pan très important de notre économie locale.

A l’extérieur, chacun s’accorde à dire que notre commune est active, dynamique, animée et solidaire. C’est à cela que s’emploie la municipalité et nous restons tous à votre disposition pour débattre des projets en cours ou à venir qui seront présentés prochainement :

  •    - dans le cadre du Débat d’Orientation Budgétaire (DOB) en Conseil municipal
  •    - sur le site internet de la commune, renouvelé et enrichi.

Dans cette attente, nous vous présentons à toutes et à tous nos meilleurs vœux de bonheur, de santé, de réussite et de joies partagées."

L’équipe de la Majorité Municipale

 

------------------------

 

Expression libre du groupe "Avenir et ambition pour Le Poinçonnet" présidé par Ludovic Mesnard.

 

"Lors du conseil municipal du 18 septembre, le groupe Avenir et ambition pour le Poinçonnet Demain a ouvert un débat sur le projet de développer un réseau de télé­surveillance sur la commune du Poinçonnet, un dispositif de protection passive reconnu en matière de prévention, pour son effet dissuasif, mais aussi sa capacité à fournir des informations importantes aux forces de sécurité dans leurs enquêtes (dégradations, cambriolages). Un projet que nous avons toujours défendu depuis 2014 au nom de la sécurité publique et systématiquement soutenu dès lors que la majorité municipale s’est finalement décidé à l'étudier. Lors de la séance du 18 juin, nous avions déjà soutenu le projet présenté tout en signalant un certain nombre de manques, à l’école Rabelais, route de la Brauderie et dans le quartier du Cantinier, ainsi que pour Varennes et Lourouer où rien n’avait été prévu. Le projet se limiterait aujourd’hui à la surveillance d’équipements publics en occultant presque les fameuses lignes de fuite. Le débat a même démontré qu’il existait de très fortes réticences au sein de la majorité municipale, par rapport au coût que ce projet représente et à son efficacité, plusieurs conseillers de la majorité évoquant également un risque d'atteinte aux libertés individuelles. Nous estimons de notre côté que la sécurité de nos concitoyens est à ce prix. Nous pensons aussi que l’idée de mutualiser ce projet et notre police municipale avec la ville de Châteauroux mérite d'être étudiée dans le détail si notre ville n’est pas en mesure de mettre en place ce dispositif, seule."